Alerte !

23 mars 2016

Le quartier Croix-Rouge où j’ai exercé et séjourné vient d’être mis en évidence comme un repaire de « malfrats » maintenant identifiés , EN PARTIE, suite à des conflits au couteau survenus ces jours derniers. Tout au long de ma vie dans ce quartier, j’ai recueilli des informations PRECISES sur ce qui se passait dans ce quartier, informations que je n’ai jamais pu vérifier dans le détail. En revanche, un témoin de tout cela, Abdelkader DJABEUR, m’a donné nombre de précisons dont vous trouverez les textes sur ce blog…..

En conséquence, j’adresse ce message à la Police et à la Justice afin que la lumière soit faite.

Michel FOURNIER

 

PS : message de ce Mr Djabeur : Envoyé le 13/10/2015 à 23:42

Mon adresse est; 43 rue Pierre Taittinger. Croix rouge Université. 51100 Reims.

Affaire DJABEUR

10 septembre 2010

Bonjour à vous, citoyens de la République française, Patrie des Droits de l’Homme, Pays de droit et de  droits…

Le récit que vous allez trouver sur ce blog est pour le moins troublant…. je le sais… mais, pour avoir mené d’un bout à l’autre aux côtés de Khader, cette affaire, je ne puis que partager votre trouble car le mien, aujourd’hui, loin d’être dissipé, continue à exister puisque des affaires semblant présenter des similitudes avec cette histoire continuent à se produire…

 

Je dois replacer cette affaire dans son contexte… et donner quelques précisions qui permettront de comprendre pourquoi Khader, le samedi 14 mars 1998 au soir, après l’incident survenu en bas de chez lui, s’est cru « bien inspiré » en allant au Commissariat de Police de Reims pour solliciter du chef de Poste … des excuses ( cela lui aurait suffi) .

 Khader a été élève au Collège Joliot-Curie dans le quartier Croix-Rouge de Reims, à la SES….

Depuis la fin de sa scolarité, il a gardé de bons rapports avec son ancien directeur , Christian C. …

Christian C. me connaît très bien car j’avais été, moi aussi, Directeur de SES à REIMS… et Christian avait pu constater que j’avais des idées concernant le respect de l’homme et de la justice ( au sens PUR, pas celle des hommes) qui ne souffraient pas de compromis…

 C’est à Christian C. que Khader ira , trois semaines après le début de cette histoire, confier son désarroi, et c’est Christian C. qui lui proposera de venir me voir… ce que Khader fera aussitôt, totalement perdu devant ce qui lui arrivait et qui lui faisait perdre TOUS ses repères.

 

Une précision importante : comme son nom l’indique, il est d’origine algérienne…. et il fait partie de cette population déchirée que l’on nomme « harkis »

 Autre précison, DE  TAILLE : le grand-père de Khader avait été POLICIER en Algérie, au temps de l’Algérie Française et il avait tenu à éduquer ses enfants et petits-enfants dans le respect ABSOLU des valeurs de la République française…

Bonne lecture de cette affaire…. bien sûr, je dispose des documents qui attestent de l’authenticité de tout ce qui est dit ici…

Nous devons tout faire pour que ces « bavures » soient du passé….

 

Michel FOURNIER

Agii Deka ( Gortyne) – 70012

Héraklion – KPHTH

Grèce

Cliquez simplement sur l’icône ci-dessous.

Affaire DJABEUR doc affairekhader.doc